Comment choisir son Collagène marin?

collagène marin
Collagène Nutrimea
Code promo -20%= Beautydecoded

La supplémentation en collagène est devenu la Fontaine de Jouvence de très nombreuses personnes soucieuses de leur santé et de la jeunesse cutanée ! Mais est que ce supplémenter en collagène est vraiment efficace? Je vais vous donner mon point de vue basé sur les différentes études scientifiques que j’ai pu lire et bien entendu sur mes constatations personnelles.

D’autres options que j’ai déja utilisé!

Collagène de Nutri&Co sur amazon ou Collagène sur le site de Nutri&Co

Collagène de Vital protéins

Les 3 collagènes que j’ai testé et que j’ai trouvé efficace


Avec le temps, notre collagène natif diminue et devient de moins bonne qualité. Il est donc très tentant de se supplémenter en collagène pour prévenir le vieillissement. Alors, quels sont les bienfaits des peptides de collagène sur la peau et sur nos cheveux ? Comment fonctionnent-ils ? Comment choisir son complément alimentaire à base de collagène ? Y a-t-il des effets secondaires ? Les études scientifiques répondent à toutes ces questions meme si il ne faut pas forcement toutes les prendre au pied de la lettre Pour résumer je vous révèle dans cet article tout ce que vous devez savoir avant de tester les compléments en collagène.

Qu’est-ce que le collagène natif ?

Le collagène est une protéine constituante de notre organisme, présent dans notre tissu conjonctif. C’est l‘une des molécules les plus abondantes de notre corps. En effet, avant 25 ans, il constitue environ 30 % de la totalité de nos protéines. On le retrouve dans :
les os ; le cartilage ; les tendons et bien sûr au niveau du derme.
Le collagène est une protéine composée de trois chaînes alpha polypeptidiques associées. Chacune d’elles est constituée d’un enchaînement de 1 055 acides aminés. Les plus retrouvés sont : 
la proline ;
la lysine ;
la glycine ;
L’hydroxylysine ;
Et l’hydroxyproline

Quels sont les rôles du collagène sur la peau et les articulations ? 

Il existe de nombreux types de collagène dans le corps humain, mais ceux qui sont les plus étudiés pour la supplémentation sont le type 1 que l’on retrouve quasiment partout et le type 2, plutôt présent au niveau des cartilages. 
Et au niveau de la peau, le collagène maintient l’élasticité et la fermeté de votre peau. Mais voilà, à partir de 25 ans la production de collagène diminue et à partir de 40 ans nous perdons environ 1 % de collagène par an. Résultats ?
Avec le temps, nous assistons à une perte d’élasticité et le relâchement cutané ainsi que les rides font leur apparition. L’épaisseur du derme s’amenuise et perd sa capacité à retenir son humidité. À ceci, s’ajoute l’environnement qui vient dégrader davantage votre collagène avec les UV, la pollution, le tabac…).

L’alimentation riche en collagène

Même si les soins du visage comme les crèmes anti rides et les crèmes solaires ainsi que l’hygiène de vie ralentissent la dégradation de cette protéine, les compléments alimentaires de collagène ont connu un engouement particulier, car notre régime alimentaire actuel en est plutôt dépourvu. On peut retrouver du collagène dans l’os à moelle, les bouillons d’os ou la peau de poisson. Mais même si on en mangeait énormément, la molécule de collagène est tellement grosse que son passage a travers la barrière digestive est difficile.

Il est beaucoup plus intéressant de se tourner vers les aliments riche en Lysine et en Proline qui sont des constituants du collagène comme on l’a vue précédement. La proline est un acide aminé non essentiel, c’est à dire que le corps est capable de le fabriquer mais comme nous l’avons vu, il est indispensable à la production du collagène qui représente un quart de la masse protéique de notre corps, donc nos besoins en proline sont énormes. D’ou la nécessité d’en apporter suffisamment par notre alimentation ou via une supplémentation. Les aliments riches en proline sont la gélatine, le fromage frais, le parmesan, le lait, le boeuf, le chou, les épinards et les asperges. Maintenant passons à la lysine, qui est un acide aminé essentiel, c’est à dire que notre corps est incapable de le synthétiser et donc la lysine doit être apportée par notre alimentation. Cet acide aminé on le retrouve un peu partout dans les poissons et notamment la morue, les produits laitiers comme les fromages, le lait et les yaourts, les légumineuses, le soja, les céréales et la viande. Et si votre alimentation a certaines carences, il peut-être utile de se supplémenter en collagène hydrolysé.
Le terme hydrolysé signifie que le collagène a été découpé jusqu’a obtenir des petits peptides constitués de deux ou trois acides aminés pour faciliter son absorption intestinale.

Qu’est-ce que le collagène hydrolysé ? 

Les compléments alimentaires à base de collagène hydrolysé sont obtenus à partir de la peau, des os, des cartilages, des ligaments du bœuf, du porc, du poulet, mais aussi des arêtes et des écailles de poisson. Ces matières brutes subissent plusieurs étapes comme le nettoyage, le dégraissage, des traitements acides ou basiques, des extractions, des purifications, des concentrations et un séchage. Ici, nous sommes au stade de la gélatine de collagène. Une forme réduite de sa triple hélice, mais pas suffisante pour bénéficier de tout le potentiel de cette molécule. Ce collagène est donc encore trop gros pour être assimilé par notre organisme et être éventuellement utilisé. Les industriels et scientifiques vont donc découper chimiquement ces séquences d’acides aminés, afin de le rendre plus petit et biodisponible pour votre métabolisme en l’hydrolysant : on parle ainsi d’hydrolysat de collagène, de collagène hydrolysé ou de peptides de collagène. Ils sont constitués de deux ou trois acides aminés.

Est ce que les études scientifiques affirment que les compléments en collagène sont efficace?

En 2021 est sortie une étude intitulé Effects of hydrolyzed collagen supplementation on skin aging: a systematic review and meta-analysis. C’est une méta-analyse, il s’agit d’une étude qui analyse d’autres études déjà publié sur le meme sujet pour essayer d’établir un consensus. Et cette analyse a révélé que la supplémentation en collagène hydrolysé était plus efficace que le placebo pour améliorer l’hydratation, l’élasticité et réduire les rides de la peau. D’après l’étude, la consommation de collagène hydrolysé pendant 90 jours est efficace pour réduire le vieillissement cutané, en diminuant les rides et en améliorant l’élasticité et l’hydratation de la peau.
D’autres données laissent à penser que ces hydrolysats augmenteraient aussi la production d’acide hyaluronique. Donc ces données sont particulièrement intéressantes mais il y a un bémol, ce sont souvent les laboratoires qui produisent ces compléments en Collagène qui financent ces études.
Personnellement, j’ai publié plusieurs étude scientifique dans des revues américaines et européennes lorsque j’étais interne en chirurgie sans jamais de recevoir de pression de qui que ce soit mais ces études n’ont jamais été financés par des laboratoires. Mais comme le souligne cette analyse de 4500 études scientifiques publiés en 2017: Les études sur les médicaments et les dispositifs sponsorisés par l’industrie sont plus souvent favorables aux produits du promoteur que les études sur les médicaments et les dispositifs non sponsorisés par l’industrie en raison de biais.

Pour en revenir a notre sujet, les compléments de collagène agirait aussi sur les ongles ou les cheveux. Une petite étude réalisée sur des femmes de 26 à 50 ans, objectivées comme ayant les ongles cassant, ont ingéré 2.5 grammes de collagène hydrolysé par jour. Après 12 semaines, une majorité d’entre elles ont constaté une pousse de l’ongle plus rapide et des tissus plus résistants. 
Les peptides de collagène sont également vantés pour accélérer la pousse des cheveux, alors qu’ils sont constitués uniquement de kératine. Ceci est sûrement lié au fait que les acides aminés de vos hydrolysats servent aussi à la construction de la kératine et compense une alimentation déficitaire. Par ailleurs, autour du follicule, lieu de la formation du cheveux, se trouve du collagène, donc cette supplémentation pourrait favoriser une accélération de la croissance du cheveu. La supplémentation en collagène permettrait aussi une meilleure cicatrisation et guérison des plaies comme les escarres.

Quels sont les bienfaits des hydrolysats de collagène ?

Plusieurs études randomisées sur des volontaires ingérant une supplémentation en collagène hydrolysé, révèlent une amélioration des signes du vieillissement cutané. On note :

  • une peau plus ferme ;
  • plus élastique ;
  • des rides moins profondes ;
  • un épiderme mieux hydraté ; 
  • une augmentation de la densité de la peau.

D’autres données laissent à penser que ces hydrolysats augmenteraient aussi la production d’acide hyaluronique. 

Par ailleurs, ce type de complément alimentaire agirait aussi sur les phanères (ongles, cheveux, poils…). Une petite étude réalisée sur des femmes de 26 à 50 ans, objectivées comme ayant les ongles cassant, ont ingéré 2.5 grammes de collagène hydrolysé par jour. Après 12 semaines, une majorité d’entre elles ont constaté une pousse de l’ongle plus rapide et des tissus plus résistants. 

Les peptides de collagène sont également vantés pour accélérer la pousse des cheveux, alors qu’ils sont constitués uniquement de kératine. Ceci est sûrement lié au fait que les acides aminés de vos hydrolysats servent aussi à la construction de la kératine et compense une alimentation déficitaire. Par ailleurs, autour du follicule pileux, lieu de la formation du poils, se trouve du collagène, donc cette supplémentation pourrait favoriser une accélération de la croissance du cheveu. Mais cette idée reste purement théorique. La supplémentation en collagène permettrait aussi une meilleure cicatrisation et guérison des plaies comme les escarres.

Concernant les problèmes d’articulations, de ligaments, de cartilages et d’ostéoporose, plusieurs études réalisées sur des athlètes ou des femmes ménopausées, ou encore de jeunes adultes souffrant de douleurs au genou révèlent que la supplémentation en collagène apporte :

  • du confort aux articulations et serait bénéfique pour prévenir les futurs problèmes d’arthrose des personnes âgées ;
  • mais aussi une meilleure récupération des sportifs de haut niveau ;
  • réduirait la douleur liée aux pathologies articulaires notamment celle de l’arthrose ; 
  • une protection sur la masse osseuse et serait utile dans la prévention de l’ostéoporose.

Comment fonctionne le collagène hydrolysé pour raffermir la peau et lisser les rides ? 

En ingérant votre supplémentation en hydrolysat de collagène, celui-ci est absorbé par le tube digestif. Des enzymes viennent découper ces peptides en acide aminé unitaire. Ici, un constat scientifique apporte un début de preuve sur la réelle assimilation de ces peptides par notre corps. En effet, rappelez-vous, au début de la vidéo, je vous expliquai que le collagène est constitué entre autres d’un acide aminé spécifique : l’hydroxyproline. Une étude a donc analysé le sang de plusieurs volontaires ayant ingéré cette supplémentation et révèle que cet acide aminé spécifique passe dans la circulation sanguine. Même s’il faut davantage d’essais, cette expérience démontre que le collagène hydrolysé est donc bien bioactif dans l’organisme. Ensuite, le fonctionnement de ces molécules reste vague, on sait qu’elles sont bien utilisées par la peau, car elles atteignent les fibroblastes pour stimuler la synthèse naturelle de collagène natif et améliorent la qualité de celui-ci sur différents plans. En revanche, vous ne pouvez pas décider de la zone de votre corps, où les peptides seront métabolisés, car en fonction des besoins et des déficiences de votre tissu conjonctif, ils peuvent aussi être utilisés pour vos cartilages ou vos ligaments.

Quel est le meilleur complément alimentaire en collagène ? Vérifier les mentions et les allégations marketing

Selon plusieurs recherches, les bienfaits sur la peau apparaissent entre 60 et 90 jours, il est donc préférable de le prendre en cure de trois mois. Les effets raffermissants et lissants resteraient 30 jours après l’arrêt de la prise de collagène.

D’autres part, plusieurs études réalisées sur des athlètes ou des femmes ménopausées, ou encore de jeunes adultes souffrant de douleurs au genou révèlent que la supplémentation en collagène serait bénéfique pour de nombreux problèmes articulaires.

Maintenant voyons comment choisir votre complément en Collagène.

Premier critère 

Le collagène doit être hydrolysé pour assurer son assimilation. Ce découpage chimique doit être doux et sans métaux lourds. Des procédés d’hydrolyse breveté, respectueux et offrant un collagène de qualité vous garantissent ces critères tels que Naticol ou Verisol.

Aussi, préférez une combinaison d’acide aminé contenant glycine, lysine et hydroxyproline, plus spécifique au collagène natif, ainsi vous limitez les chances que ces substances soient utilisées pour la synthèse d’autres protéines organiques.

Deuxième critère

Vérifiez l’origine du collagène (bovin ou marin), car le collagène végan n’existe pas. Ces équivalents botaniques intègrent des acides aminés de certains végétaux, mais ils ne constituent pas un peptide de collagène. Il s’agit d’un argument purement marketing pour répondre à la demande végane.

Troisième critère

Peu importe la source, qu’elle soit bovine ou marine, ce qui compte, c’est le poids moléculaire de votre collagène hydrolysé. Les données scientifiques recommandent de faibles poids moléculaires, compris entre 2 000 et 6 000 Dalton. Donc contrôler automatiquement cette donnée essentielle. Si vous ne la trouvez pas sur le conditionnement, consultez le site de la marque. 

Quatrième critère

Les effets bénéfiques rapportés par les études scientifiques ont été observés avec des dosages allant de 375 mg à 12 grammes par jour. Vérifier la teneur en collagène de votre complément alimentaire. Après il faut faire très attention a votre rein, si vous avez des problèmes rénaux je vous déconseille de vous supplémenter en collagène car cela pourrez aggraver une insuffisance rénale.

Cinquième critère

Les meilleurs compléments alimentaires en collagène hydrolysé sont ceux qui associent ces peptides à la vitamine C pure, au zinc et au soufre qui interviennent dans la synthèse du collagène natif et qui potentialise la biodisponibilité de cette molécule.

Sixième critère

Je favoriserai les peptides de collagène en poudres ou en gélules, car la concentration en actif est mieux maîtrisée et optimale. Les gummies sont, par exemple, limiter en concentration de collagène.

Quels sont les effets indésirables des compléments en collagène?

L’ensemble des études ne révèle pratiquement pas d’effet indésirable majeurs. On peut noter des effets indésirables mineurs au de la sphère digestive, des épisodes de diarrhée, de brûlure d’estomac et parfois des maux de tête. Mais, il reste très difficile à déterminer, si ces effets secondaires sont attribuables aux peptides de collagène, ou à d’autres ingrédients de la formule choisie. Si vous prenez des médicaments aux longs cours je vous recommande de demander un avis a votre médecin.
Aussi, si vous souffrez d’allergie au poisson ou à une viande bovine, au gluten autre, vérifiez bien la liste des ingrédients.
Enfin, il n’existe aucune recherche sur la prise de peptides de collagène pendant la grossesse ou l’allaitement. Donc le principe de précaution s’applique et il convient de ne pas en utiliser lors de ces périodes. 

Mon expérience avec le Collagène

Et maintenant je vais vous raconter mon expérience avec la supplémentation en collagène! J’ai effectué plusieurs cures de 3 mois et pour être honnête j’ai l’impression que ma peau a apprécié cette supplémentation et que mes cheveux sont plus épais. De mon point de vue ce type de supplémentation reste un plus mais cela ne remplace en rien, le fait d’avoir une alimentation équilibré et une activité physique régulière. Sachant que cette vidéo est comme d’habitude non sponsorisé, je peux me permettre de vous parler librement des 3 marques que j’ai testé. J’ai fais une cure avec 3 collagène marin différents, celui de vital protein, celui de nutri and co et celui de nutrimea. Et chaque marque a ces spécificités. Le collagène de Nutriméa est composé a 90% de collagène inférieur a 3000 Dalton et contient aussi de la vitamine C, E et du béta carotènes. La marque conseille de prendre 3 cellules par jour, une le matin, une le midi et la dernière le soir pour arriver a un total de 900 mg Hydrolysats de collagène. Concernant, le collagène de vital protéine, il s’agit de collagène pur sans vitamine associé et le fabriquant recommande de prendre 7 cellules par jours pour un total de 2,5G de collagène et le dernier nutri and co qui est composé de collagène hydrolysé de taille inférieure a 2000 daltons, de vitamine C et j’ai choisi un arôme a la pêche. Ce dernier est en sachet et on peut utiliser une ou deux dosette pour absorbé 3 ou 6 gr de collagènes.

Concernant, l’efficacité, ce serait mentir de dire que j’ai vu une différence entre les 3 et surtout je n’ai pas envie de faire la promotion d’une marque plutôt qu’une autre. Je vous laisse faire votre propre choix en fonction des différences que je vous ai donner et je vous laisse les liens vers les sites des marques en description de la vidéo. L’essentiel est de savoir si vous avez vraiment besoin de complément alimentaire et si vous pensez que votre alimentation peut-être carencé cela peut valoir le coup de se supplémenter. Comme toujours garder en tête qu’un complément alimentaire, est là pour compléter votre alimentation et ne remplace pas une bonne hygiène de vie.