Mother and kids playing in the sand at the beach

3 erreurs que vous ne devez pas faire à la plage! Selon un chirurgien esthétique

Erreur 1: choisir un SPF inférieur à 50


Même si pour certains dermatologues le choix de votre Facteur de Protection Solaire (SPF) dépend de votre exposition, de votre phototype (carnation) et de votre capacité à bronzer (c’est-à-dire votre protection naturelle contre les U.V.), les SPF inférieurs à 30 ne suffisent pas pour limiter les dégâts du soleil sur vos tissus.

L’indice 50 est clairement un minimum même pour les peaux mates (phototype de 4 à 6). Il est vrai qu’une peau matte est naturellement mieux protégée du soleil, cependant il est plus difficile de traiter une hypo ou hyper pigmentation par laser ou peeling quand on a un phototype élevé à cause du risque hyperpigmentation réactionnelle. C’est pourquoi je recommande une protection SPF même si on a une peau mate.

L’hyperpigmentation réactionnelle est une augmentation de la pigmentation de la peau en réaction à diverses situations comme des inflammations, des lésions, des expositions au soleil ou un traitement laser!. Cette complication se manifeste par l’apparition de taches plus foncées sur certaines zones de la peau alors que l’objectif était d’améliorer un teint inégal.

Pour les phototypes de 1 à 3, le SPF 50 plus est obligatoire.

Erreur 2 : s’exposer au soleil sans attendre


Dans l’idéal, il faudrait s’exposer au soleil 15 à 30 minutes après l’application de votre photoprotection. Cette durée d’attente garantit une absorption cutanée, une mise en place homogène du film protecteur et donc efficace pour filtrer les U.V. A et B.

Si vous vous exposez au soleil immédiatement après avoir appliqué la crème solaire, celle-ci n’aura pas eu le temps de se fixer correctement, et la protection qu’elle offre pourrait être réduite. De plus, l’eau ou la transpiration pourraient facilement emporter la crème solaire avant qu’elle ait eu le temps de pénétrer la peau.

Erreur 3 : ne pas appliquer suffisamment de crème solaire


Des études révèlent qu’une personne utilise, en moyenne entre 25 et 75 % de la quantité recommandée, par les laboratoires. 
Pourquoi est-il si important d’appliquer la bonne dose de crème solaire ?
Le facteur de protection solaire, le SPF est calculé avec une quantité précise d’écran solaire. Par conséquent, si vous en mettez moins, vous n’obtenez pas le SPF indiqué. Plus concrètement, si vous appliquez la moitié de la quantité recommandée d’un SPF 50, l’indice de protection sera au maximum de 25. 

Mais quelle est la quantité de produit solaire utilisée lors de l’évaluation du spf en laboratoire ? 2.5 mg par centimètre carré de peau ! Qu’est-ce que cela signifie en langage clair ? Cela correspond environ à 8 cuillères à café sur toutes les parties du corps.

Mon connaitre mes recommandations de crèmes solaires

Vous pouvez vous mon évaluation de l’eau solaire de SVR ici

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *